Historique

Parce qu'ils souhaitent apporter leur aide à des personnes malades, handicapée physique ou déficiente mentale, des groupes de femmes et d'hommes se mobilisent pour collaborer au Service Public en créant des établissements et services, en innovant dans les prises en charge. Ils réalisent leurs projets par le support d'associations, de congrégations religieuses ou sur leurs fonds propres.

Dans des périodes de nécessité et de pénurie, leurs initiatives permettent de créer :

  • Des établissements de lutte antituberculeuse
  • Des pouponnières
  • Des pouponnières pour déficients mentaux
  • Des établissements médico-éducatifs
  • Des établissements  accueillant des enfants en difficulté sociale
  • Des établissements thermaux.
Ces différents promoteurs privés, associations ou sociétés, ressentent la nécessité de se regrouper en syndicat pour défendre leurs intérêts, se faire entendre par les pouvoirs publics, siéger dans les instances décisionnelles.
Ainsi naissent deux syndicats patronaux :
  • Le S.I.S.M.E.S.  (Syndicat national des établissements et Institutions Sociales et Médico-Sociales)
  • Le S.N.A.M.I.S.  (Syndicat National d'Action d'Accompagnement Médical et d'Insertion Sociale) issu du S.N.E.M.E. et du S.N.P.